LES ACTUALITES

 

LA VILLE D'ARC-SUR-TILLE ET LE COMITÉ DES FÊTES ASSETILLOIS CÉLÈBRENT LA SAINT SYLVESTRE 2019 !

 

Pour vous inscrire, télécharger le bulletin d'inscription en cliquant sur l'image ci-dessus.

Discours du 11 Novembre 2018 prononcé par Monsieur le Maire

"Nous célébrons aujourd'hui le centième anniversaire de l'armistice, signé dès 5 heures du matin en forêt de Rethondes au nom de la France par le Général FOCH. Cette armistice a été validé à la 11ème heure du 11ème jour du 11ème mois de cette année 1918.

La présente cérémonie est rehaussée par la présence de vous tous, notamment des enfants des écoles et de la chorale du Foyer Rural d'Arc-sur-Tille, qui chantera tout à l'heure et que nous accompagnerons de vive voix pour la Marseillaise.

Ici et là on s'interroge sur ces cérémonies commémoratives, mais je constate que dans nos communes, vous êtes nombreux à faire vivre le devoir de mémoire, à vouloir encore honorer cette jeunesse qui a donné sa vaillance, son enthousiasme, sa vie pour sauver notre territoire, notre nation, notre Drapeau.

Cette guerre que l'on a appelé la "Der des Der", a débuté par un triste et sombre prétexte : l'assassinat à SARAJEVO de l'archiduc François Ferdinand d'Autriche. Cet évènement a mis le feu au poudre et embrasé l'Europe, pour contaminer le reste du globe, avec des interventions militaires de tous les pays : Sénégalais, Maliens, Turcs, des Chinois, puis en 1918 des Sammies venus des Etat-Unis.

À ARC-sur-TILLE nous rendons donc hommage à ces 29 jeunes morts au combat

- Morts dans des combats héroïques,

- Morts jeunes

- Morts peut-être avec la certitude d'une guerre rapide et sans risque.

Alors même que le 5 août 1914 le gouvernement imposait la censure, que les courriers étaient lus, que la presse était muselée.

Alors même qu'il faudra attendre le 17 juin 1915 pour que le ministère de la guerre décide de fournir des casques aux soldats en lieu et place du képi.

Alors même qu'en 1915, 1,5 M d'Arméniens sont déportés dans le désert de Mésopotamie où ils meurent de faim et de soif.

La 1ère Guerre Mondiale, ce sont des combats qui n'en finissent pas, c'est VERDUN dans la froideur de 1916, dans l'horreur des chiffres. VERDUN c'est 1 000 morts quotidien... pendant 300 jours.

Cette guerre, dont l'armistice a été sonné à 11 Heures, révèle un bilan terrible :

  • 10 millions de morts dont 1 420 000 pour la France et nous avons tous ici à ARC-sur-TILLE où dans nos communes d'origine un parent disparu.
  • De cette génération de 20 à 45 ans,
  • 2 jeunes sur 10 sont morts,
  • 3 jeunes sur 10 sont amoindris, blessés,
  • 1 jeune à charge de la société handicapée à vie,
  • 3,5 millions de blessés dont 300 000 mutilés. Vous avez pu voir à la télévision, les gueules cassées revenues vivants au pays mais rejetés par des familles ne les reconnaissant pas, ou ces soldats tellement traumatisés que l'on soignait à l'électricité,
  • 600 000 veuves et 1 million d'orphelins et encore aujourd'hui 500 tonnes de bombes ramassées annuellement sur notre territoire.

Les massacres, les conditions de vie au quotidien dans le froid, l'humidité, la présence des rats, et une hygiène infecte ont entrainé le 20 mai 1917, dans 160 régiments, une grève des soldats, qui ont refusèrent de monter au front. On les nommait les mutins.

Pour l'exemple 150 d'entre eux ont été condamnés au peloton d'exécution.

Pour 20 d'entre eux la sentence aura été exécutée, mais dès la nomination de PÉTAIN en qualité de chef des armées, les conditions au front s'améliorent avec notamment l'institution de permissions.

Depuis, ces "morts pour l'exemple" ont été réhabilités et, silence de l'histoire, 160 Généraux ont été rayés des cadres durant guerre.

Mais cette guerre qui n'en finissait pas, qui a rendu la France comme l'Allemagne exsangues, qui a affamé les populations civiles, a connu un tournant décisif lorsque les Américains entrèrent en guerre.

En 1918, chaque minute, l'armée Américaine débarque  7 soldats, 2 chevaux, 7 tonnes de matériel dont du foin.

Si bien que le 1er août 1918, 1 450 000 "Sammies" se trouvent sur le sol Français avec des installations et des infrastructures impressionnantes : hôpital, hébergement, chapelles, salles de spectacles etc ...

À IS-SUR-TILLE, le camps Américain a vu passer près de 2 millions de soldats entre 1918 et 1919.

À LUX sur la Tille, était installé un hôpital pour soigner les chevaux blessés. Cet appui logistique qui prévoyait de s'installer dans la durée, a pesé dans l'armistice demandée par l'Allemagne.

Cet armistice signe la fin de la guerre, l'arrêt des armes dans une Europe en ruines, privée des ses forces vives et affamée. Sur laquelle la grippe espagnole s'abat en juillet 1918. Cette épidémie sera un désastre : elle fera 20 millions de morts.

Cet armistice marque aussi le début d'une série de différents traités, dont celui de Versailles où l'on impose à la délégation allemande la présence de 5 gueules cassées françaises, afin de marquer les esprits des signataires.

Au titre des réparations, L'Allemagne se voit contrainte de verser 132 milliards de mark or, elle n'en versera finalement que 10 et livrera sa flotte qui s'auto-sabordera en mai 1919.

Alors 100 ans après : quelles leçons pouvons-nous tirer?

En premier lieu rendons hommage à nos morts. L'histoire nous apprend que la Der des Der ne l'a hélas pas été, car dans le camps des vaincus, un certain Adolf HITLER cristallise le rejet de nombreux allemands autour du traité de Versailles, qu'il qualifie alors "d'infâme traité".

Alors nous travaillons à l'installation de la paix, la paix des traités certes, mais aussi la paix ici à ARC-SUR-TILLE, avec nos voisins, car la paix du monde commence par là.

Parmi nos démarches symboliques, nous planterons un arbre de la paix le 10 décembre avec Amnesty International : un chêne rouge à l'entrée du cimetière.

Et puis grâce à Mr Jean-Claude PETIT nous avons organisé une exposition exceptionnelle en l'hommage de tous ces héros anonymes.

Je vous invite à venir la visiter en compagnie des enfants autour du verre de l'amitié et du souvenir.

Je vous remercie et donne la parole à Monsieur Jean Claude PETIT, généreux prêteur de cette exposition."

Le Maire,

Patrick MORELIÈRE

 

ARC-SUR-TILLE expérimente la Chaussée à Voie Centrale Banalisée !

 

Alors que des pays comme l'Allemagne ou les Pays-Bas ont déjà adopté et généralisé ce principe depuis des années, la mairie d'Arc-sur-Tille a souhaité innover en matière de circulation en créant sur toute la longueur de la rue de la Mairie une CHAUSSÉE À VOIE CENTRALE BANALISÉE (C.V.C.B.).

Ce dispositif, permis en agglomération depuis le décret n°2015-808 du 02 juillet 2015 relatif au plan d'actions pour les mobilités actives et au stationnement, a pour vocation essentielle de rendre les cyclistes prioritaires sur une chaussée originellement dédiée aux véhicules motorisés. Sa mise en place s'inscrit dans la volonté de la mairie d'Arc-sur-Tille de promouvoir les modes de transports actifs sur son territoire. À titre anecdotique, cette politique, menée depuis 2014 sur la rue de la Mairie, a permis de réduire la voie de circulation des véhicules motorisés de 12 mètres de largeur à certains endroit, à aujourd'hui 3.80 m !

  Sur cet aménagement, unique en Côte d'Or, lorsque des véhicules se rencontrent et que la largeur est insuffisante pour permettre ce croisement, ces derniers peuvent chevaucher la rive, en vérifiant et tenant compte de l’éventuelle présence de cyclistes sur ces rives.

Après la réalisation d'allées piétonnes protégées entre 2015 et 2018, la Mairie d'Arc-sur-Tille a, à travers une installation d'une C.V.C.B. au cœur de son territoire, innové pour une multi-modalité des transports. La rue de la Mairie devient ainsi un lieu de rencontre entre piétons, cyclistes et automobilistes où chacun  bénéficie d'un espace de circulation réservé mais ouvert...

Au terme d'une période expérimentale de 6 mois, le conseil municipal se décidera sur la pérennisation ou le retrait pur et simple de cet aménagement.  

 

SÉCHERESSE : le seuil d'alerte est franchi à Arc-sur-Tille

Au vu de la situation hydrologique constatée sur le département, un nouvel arrêté préfectoral portant constat de franchissement de seuils entraînant la limitation provisoire de certains usages de l'eau et des mesures générales de restriction  sur l'ensemble du territoire de la Côte d'Or a été signé le 23 août 2018.

Vous pouvez prendre connaissance de cet arrêté en cliquant sur l'image ci-dessous :

 Inscriptions périscolaires 2018-2019

 

Les dossiers d’inscription pour la rentrée prochaine sont à votre disposition.

Vous pouvez les retirer à l’accueil de la Mairie du lundi au vendredi de 13h30 à 17h30 ou ci-dessous :

 Dossier nouvelle famille                                         Dossier famille inscrite en 2017-2018

Les nouvelles familles devront remplir le dossier d'inscription dans son intégralité.

Les familles fréquentant les services périscolaires en 2017-2018 n'auront pas à remplir "la fiche famille".

Nous vous demanderons de valider ce dossier le jour de l'inscription.

 Les dossiers se composent de la façon suivante :

  • Une fiche d’inscription pour chaque enfant
  • Une fiche "autorisation parentale" pour chaque enfant
  • Une fiche de renseignements sanitaires pour chaque enfant avec copie des vaccins
  • Les attestations employeurs des parents
  • Une fiche de prélèvement si vos coordonnées bancaires sont différentes

 Il n' y a aucun changement dans le mode d'inscriptions aux différents services périscolaires.

 Nous vous informons qu'un tarif "extérieur" a été mis en place depuis l'année 2016-2017.

Sont considérés comme extérieurs les familles ne payant pas d'impôts sur Arc-sur-Tille.

 Le retour des dossiers se fera obligatoirement en Mairie les jours suivants :

  • lundi 11 juin 2018 de 13h30 à 17h30
  • mardi 12 juin 2018 de 13h30 à 18h30
  • mercredi 13 juin 2018 de 13h30 à 17h30
  • jeudi 14 juin 2018 de 13h30 à 18h30
  • vendredi 15 juin 2018 de 13h30 à 17h30

 

Les inondations à Arc-sur-Tille : arrêté ministériel du 9 mars 2018 portant reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle.

Suite aux inondations subies par la commune d'Arc-sur-Tille à la fin du mois de janvier 2018, le Ministère de l'Intérieur a reconnu l'état de catastrophe naturelle par arrêté du 9 mars 2018.

Vous devez dès à présent vous rapprocher de votre assureur en cas de sinistre afin de lui produire ce document (cliquez sur l'image ci-dessous).

 TOUT SAVOIR SUR LE COMPTEUR LINKY

Un certain nombre d'entre vous auront été destinataires dans leurs boîtes aux lettres d'un tract abordant la potentielle toxicité des compteurs intelligents "LINKY", déployés à l'échelle nationale par la société ERDF.

Saisi par la Mairie d'Arc-sur-Tille, vous en saurez davantage sur ces dispositifs en cliquant sur les liens ci-dessous :

Linky3